Immunomonitoring


Du fait des propriétés immunomodulatrices importantes des cellules souches mésenchymateuses (CSM), il est essentiel de suivre leur impact sur les cellules immunitaires après traitement des patients, comme demandé par les autorités réglementaires. A cette fin, ECellFrance a mis en place des plateformes d’immunomonitoring,  à Rennes et à Montpellier, qui caractérisent et suivent les effets des CSM sur le phénotype et la fonction des cellules immunitaires des patients traités.

Les plateformes d’immunomonitoring d’ECellFrance offrent aux investigateurs cliniciens et chercheurs une procédure standardisée, incluant la logistique de la collecte et du transport d’échantillons jusqu’aux études et analyses par cytométrie, l’établissement du rapport, et la congélation du plasma et des cellules mononucléées (caractérisations fonctionnelles ultérieures). Les capacités et l’organisation des plateformes permettent de monitorer de large cohortes de patients traitées avec des CSM en France et en Europe (voir les essais cliniques).

ECellFrance offre 2 niveaux d’immunomonitoring (niveau 1 ou 2) choisis en fonction  des applications thérapeutiques et des objectifs du projet. Les caractéristiques principales des 2 niveaux sont résumées ci-dessous. Des essais à façons peuvent aussi être implémentés le cas échéant. Le choix du niveau et des options sont discutés avec les porteurs de projets (académique ou industriel) à la suite de leur demande d’accès à l’infrastructure (formulaire de demande).

Résumé de l’offre de prestations d’immunomonitoring:
choix entre 2 niveaux d’immunomonitoring (niveau 1 ou 2)

  • niveau 1 (analyses standards associées à la production de CSM-BPF). Objectif : déterminer la fréquence et les nombres absolus des principaux sous-groupes de cellules immunitaires avant (J0) et après injection de CSM (M1 et M3) :
    • comptage des cellules (T, B, NK, monocytes, DC)
    • sous-groupes de monocytes (classique, intermédiaire, « patrolling »)
    • sous-groupes de cellules Dendritiques (CD141+ myéloïde, CD1c myéloïde et sous-groupe des plasmacytoïdes)
    • Lymphocytes T CD4 et CD8 (naïf, mémoire centrale, et effecteur mémoire)
    • sous-groupes des cellules auxiliaires T (Th1, Th2, TH17)
    • sous-groupe des Treg (naïve, effecteur et activées)
    • sous-groupe des cellules B (naïve, « switched » et «unswitched memory»,  «plasmablast», plasmocytes)
    • sous-groupe des NK (CD56 bright et CD56 dim)
  • niveau 2. Objectif: définir l’impact fonctionnel in vitro des MSC sur les fonctions immunologiques.
    • impact des CSM sur la polarization des macrophages, sur la différentiation des T auxiliaires, …
  • tests validés et standardisés disponibles pour de larges cohortes de patients recevant des CSM
  • validation croisée de la caractérisation phénotypique des cellules immunitaires circulantes

 

 

Les demandes d'accompagnement (prestation de service ou collaboration) sont soumises en remplissant le formulaire de demande.

 

Pour de plus amples renseignements contactez nous.